Mauvaise Herbe ?

Comment pratiquer la permaculture en famille, entre ville et campagne ? C’est la question qui m’est venue lorsque j’habitais à 600 kilomètres de mon terrain. Ça a été presque pire, en m’en rapprochant en 2016.

Lorsque je retourne à Poitiers le dimanche soir, à 50 kilomètres de notre grange, de nos abeilles, de notre petite mare, de notre jardin qui évolue, je compte sur l’application des principes de la permaculture pour veiller sur le terrain.

Je prends le relais activement, le week-end, et pendant les vacances.

Je reste permacultice urbaine toute la semaine, par différentes actions, des engagements, et mon mode de vie, sobre, et heureux.

Car, non, la permaculture ne se réduit pas DU TOUT à des techniques de jardinage.

J’espère que vous trouverez parmi les rubriques, de quoi alimenter vos réflexions et répondre à quelques questions.

Ah oui, mais c’est quoi, la Permaculture ?

Ensemble de moyens, de stratégies, elle nous permet, à long terme, de régénérer nos lieux de vie.

C’est une science du Design, qui guérit les paysages.

Elle nous permet de lutter contre l’érosion de nos sol, mais également de nos savoirs.

C’est une vision holistique globale de l’organisation d’un espace, une mise en lien de tous les éléments.

Elle se situe dans le moindre de nos gestes, et de nos choix.

C’est un guide d’organisation, une discipline. On peut la pratiquer en entreprise, par exemple en partageant des locaux, en mettant à disposition son matériel.

Que suis-je ?

Scénographe, graveuse, coordinatrice de projet, mère de famille, permacultrice est le métier qui me rassemble. Sculpter le paysage, guérir le sol, dessiner des projets, est la vie qui me ressemble.

J’ai été formée auprès de Warren Brush, Jérémy Rizoud, Norbert Fond, Anne Cardinaud, et Vincent Marques au design en permaculture.

Dans mon besoin de transmettre, chez vous, chez moi, au sein de collectifs, je suis sage-femme de projets.

Notre oasis

Située à une heure de notre appartement à Poitiers, la petite grange nous offre la possibilité de pratiquer en famille, des méthodes et un design respectueux de notre environnement.

Nous appliquons peu à peu les principes de la permaculture, dans la maison, sur le terrain.

Au quotidien

Nous habitons en ville. Par une démarche zéro déchet, un compost de quartier, une consommation respectueuse, un balcon potager, nous restons un famille permacoole sept jours sur sept.

Nous prévoyons le pire pour en tirer le meilleur.

Vous souhaitez partager ?

Pin It on Pinterest